Mot de passe oublié ?

Actualité

Résultats financiers aux 30 juin 2014

Le Comité Directeur du Crédit Populaire du Maroc et le Conseil d’Administration de la Banque Centrale Populaire, présidés par Monsieur Mohamed BENCHAABOUN, ont tenu leurs réunions semestrielles, en vue d’examiner l’évolution de l’activité et arrêter les comptes au 30 juin 2014.

PERFORMANCES FINANCIÈRES REMARQUABLES

Au terme du premier semestre 2014, le Groupe Banque Centrale Populaire affiche des performances opérationnelles de premier plan, illustrant la portée de sa croissance, tant sur le marché national qu’à l’échelle internationale.

Le résultat net part du Groupe BCP enregistre une progression de 12,7% à 1,1 milliard de DH, suite essentiellement à l’évolution favorable du PNB et à l’amélioration de l’efficacité opérationnelle. Quant au résultat net consolidé, il s’établit à 1,7 milliard de DH en progression de 2%, en dépit du renforcement de l’effort de couverture des risques.

Le produit net bancaire affiche un bond de 15% à 7,5 milliards de DH couvrant une nette amélioration de ses composantes : résultats des activités de marché +70%, marge sur commissions +12% et marge d’intérêts +6%. Cette performance est portée particulièrement par une croissance vigoureuse de la valeur ajoutée des activités de banque d’investissement et de retail banking d’une part, et par une contribution soutenue du Groupe Banque Atlantique d’autre part.

Fruit d’une valeur ajoutée en croissance notable et de l’amélioration du coefficient d’exploitation, le résultat brut d’exploitation se bonifie de 22% à 4,1 milliards de DH, confirmant davantage la capacité bénéficiaire du Groupe.

POURSUITE DE LA DYNAMIQUE COMMERCIALE DE L’ACTIVITÉ RETAIL

Les dépôts de la clientèle enregistrent une hausse de 5,4% à 221,4 milliards de DH, grâce à une contribution satisfaisante des réseaux de distribution de l’ensemble des pays de présence du Groupe.
Sur le marché domestique, le Groupe renforce son statut de premier collecteur de dépôts, avec une part de marché de 26,7% et un portefeuille qui atteint 4,7 millions de clients, grâce au recrutement de 416 000 nouvelles relations.

Sur le marché national, le Groupe préserve son avantage concurrentiel en termes de structure des ressources, avec 64,3% de ressources non rémunérées, en amélioration de 176 points de base, contre 52,6% pour les autres banques.

Le Groupe poursuit le renforcement de son positionnement commercial sur le marché des particuliers locaux, avec une progression de l’encours des dépôts de 3,6% à 77,4 milliards de DH et un gain de part de marché de 13 points de base à 20,5%.

De plus en plus proche de sa clientèle, le Groupe maintient sa politique d’extension du réseau de distribution au service de la bancarisation, à travers l’ouverture de 114 agences au Maroc, portant leur nombre à 1 279. Cela représente une part de marché de 21,9%, en amélioration de 93 points de base.
 
Ce réseau est soutenu par 630 points de distribution additionnels.
Acteur de référence dans les activités monétiques, le Groupe compte 1 532 guichets automatiques bancaires au Maroc, avec l’implantation de 158 nouveaux guichets sur une année glissante. Le nombre de cartes monétiques a, pour sa part, atteint 3,7 millions, en hausse de 9% par rapport à fin 2013.

Sur le marché des Marocains du Monde, le Groupe consolide sa position dominante, avec un volume de dépôts de 77,8 milliards de DH et une part de marché de 51,5%. Cette performance a été particulièrement portée par la variété des canaux de distribution (part de marché en transferts des Marocains du Monde de 33,9% en amélioration de 91 points de base en un an) et par le dynamisme du réseau de proximité, aussi bien au Maroc qu'à l'étranger.

CROISSANCE DES ACTIVITÉS DE LA BANQUE DE FINANCEMENT ET D’INVESTISSEMENT

Le Groupe affiche au terme du premier semestre 2014 une forte progression des revenus issus des activités de la banque de financement et d’investissement, traduisant la vigueur du modèle Banque Populaire en termes de création de valeur sur les différents compartiments de marché. Le résultat des activités de marché s’est ainsi inscrit en progression remarquable de 70% à 1,5 milliard de DH.

S’agissant du corporate banking, l’encours des crédits s'élève à 41,3 milliards de DH, en évolution de +3,6%.

La filiale Upline Group poursuit, quant à elle, l’amélioration de son positionnement commercial de référence sur les services financiers. Sur le plan de l’intermédiation boursière, elle enregistre un volume de transactions de 7,6 milliards de DH, affichant un bond de 90% et un gain de part marché de 12,7 points à 19,3%. L’encours des actifs sous gestion s’inscrit également en appréciation de 7,2% à près de 28 milliards de DH, portant la part de marché à 10%, en amélioration de 13 points de base en un an.

GROUPE ABI : VÉRITABLE RELAIS DE CROISSANCE

Le premier semestre 2014 a été marqué par la poursuite de la dynamique de développement de l’activité bancaire en Afrique subsaharienne, avec notamment la signature de plusieurs conventions à l’occasion de la visite Royale et l’organisation de rencontres B to B visant la promotion des flux d’affaires entre le Maroc et les pays de présence du Groupe sur le continent.

Le Groupe Banque Atlantique poursuit la concrétisation de son plan de développement, appuyé par une synergie efficiente avec les entités du groupe.

L’activité d’intermédiation du Groupe ABI maintient sa tendance haussière, avec une progression des dépôts de la clientèle de 37% et des crédits de 61%. S’agissant des résultats, le PNB s’inscrit en évolution prononcée de 25% et le coefficient d’exploitation s’améliore de 605 points de base.
 
 
Toute l'acualité