Mot de passe oublié ?

Actualité

Résultats annuels au 31 décembre 2014

Le Comité Directeur du Crédit Populaire du Maroc et le Conseil d’Administration de la Banque Centrale Populaire se sont réunis le 5 mars 2015, sous la présidence de Monsieur Mohamed BENCHAABOUN, pour apprécier l’évolution de l’activité et arrêter les comptes au 31 décembre 2014.

Performance financière remarquable

Le Groupe Banque Centrale Populaire a affiché, au terme de l’exercice 2014, des résultats remarquables, confirmant l’efficacité de son business model et la portée de son développement à l’international, particulièrement appuyé par la croissance prononcée de ses filiales du Groupe Banque Atlantique.

Le résultat brut d’exploitation s’est inscrit en accroissement de 18% à 7,9 milliards de DH, à la faveur de la bonne orientation du PNB et de l’amélioration du coefficient d’exploitation de 268 points de base à 46,6%, traduisant l’efficience du modèle du Groupe BCP en matière de création de valeur et de rationalisation des moyens.

Le résultat net part du Groupe BCP a enregistré une hausse prononcée de 12,5% à 2,2 milliards de DH, confirmant davantage sa capacité bénéficiaire. Le résultat net consolidé, pour sa part, s’est consolidé à 3,3 milliards de DH, en dépit du renforcement de la politique de couverture des risques qui a porté le taux de couverture des créances en souffrance par les provisions à 75% contre 71% à fin 2013.

Le total bilan a atteint 309,6 milliards de DH, en progression de 6,7% ; ce qui illustre la dimension croissante du Groupe.

Les fonds propres consolidés se sont élevés à 34,7 milliards de DH. Cela confère au Groupe une assise financière solide qui lui permet de poursuivre sa stratégie de croissance.

Position commerciale de référence

Tirant profit d’un modèle économique performant en matière de mobilisation de l’épargne et s’appuyant sur un large réseau de proximité ainsi que sur la vigueur de la force de vente, les dépôts de la clientèle se sont situés à 229,9 milliards de DH, en progression de 9,5%.

 Sur l’échiquier bancaire national, le Groupe consolide son rang de premier collecteur de dépôts en hissant sa part de marché à 26,8%, en amélioration de 7 points de base. Cette performance est particulièrement portée par l’extension du réseau des points de vente et l’élargissement de la base clientèle avec le recrutement de plus de 420 000 nouvelles relations, portant le portefeuille total à 4,9 millions de clients.

 Le Groupe poursuit son essor commercial sur le marché des particuliers locaux, avec une progression de l’encours des dépôts de 10,5%, cumulant un gain de part de marché de 42 points de base à 20,7%.

 Ce développement continu sur le marché domestique est la conséquence de l’ancrage régional du Groupe et de sa politique de proximité au service de la bancarisation depuis plusieurs années. En 2014, le réseau de distribution s’est élargi avec l’ouverture de 76 nouvelles agences, portant leur nombre à 1 326. Ce réseau est appuyé par 641 points de distribution additionnels.

Acteur de référence dans les activités monétiques, le Groupe affiche une part de marché de 35,3% en nombre de cartes, avec 3,9 millions de cartes à fin 2014. Le nombre de guichets automatiques, pour sa part, a atteint 1 609 unités au Maroc, avec l’implantation de 160 nouveaux guichets en 2014.

Tirant profit de la diversité des canaux de transferts et du dynamisme du réseau de proximité, aussi bien au Maroc qu’à l’étranger, le Groupe a renforcé sa position en captation des rapatriements des Marocains du Monde avec une part de marché de 35,8%, en amélioration de 23 points de base. Une telle performance a permis de porter les dépôts des Marocains du Monde à 79,2 milliards de DH (+3,4%), consolidant ainsi la position de référence du Groupe sur ce marché.

Portée par la dynamique de la force de vente et l’extension du réseau de distribution, l’enveloppe allouée en 2014 par le Groupe au financement de l’accès au logement a dépassé 7,4 milliards de DH, soit un encours de 41,3 milliards de DH en progression de 10%. La part de marché sur ce créneau s’est ainsi améliorée de 69 points de base à 24%.

 Les créances sur la clientèle ont enregistré une hausse de 3,1% à 206,1 milliards de DH. Sur le marché national, les concours à l’économie ont atteint 188,3 milliards de DH, en augmentation de 3,5%, contre +2,3% pour l’ensemble du secteur bancaire. Cela témoigne de l’engagement soutenu du Groupe pour le financement de l’économie, comme le prouve, par ailleurs, la part de marché en crédits à l’économie qui a augmenté de 29 points de base à 24,6%.

Croissance des activités de la Banque de financement et d’investissement

Le Groupe poursuit son élan de croissance sur les activités de banque de financement et d’investissement. L’encours des crédits consentis à la clientèle Corporate au Maroc a atteint, au 31 décembre 2014, près de 40 milliards de DH, en progression moyenne de 12% sur les cinq dernières années. Cela traduit la contribution significative du Groupe BCP à l’accompagnement des projets d’infrastructure et au financement des besoins d’investissement et de trésorerie des grandes entreprises.

Acteur majeur dans les activités de Banque d’Investissement, la filiale Upline Group a réalisé, au titre de l’exercice 2014, de bonnes performances sur ses différentes lignes de métiers. L’encours des actifs sous gestion a crû de 19,4% à plus de 31 milliards de DH, soit une part de marché de 10,3%.

Groupe Banque Atlantique : relais de croissance en Afrique subsaharienne

Les activités du Groupe en Afrique subsaharienne poursuivent leur développement, en phase avec leur vocation de relais de croissance. Plus particulièrement en zone UEMOA, le Groupe enregistre une hausse des dépôts de 29% et des crédits de 21%, portée par une croissance organique appuyée par une synergie efficace avec les différentes entités. Le PNB affiche ainsi une amélioration remarquable de 26%.


Engagement sociétal

Le Groupe renforce en continu sa dimension de banque engagée socialement, qui a toujours inscrit sa relation avec son environnement dans une démarche fondamentalement citoyenne. Cet engagement est particulièrement traduit par sa contribution soutenue à la protection de l’environnement, à la formation scolaire et académique aussi bien en milieu urbain que dans le monde rural, aux actions de préservation du patrimoine et aux événements culturels à dimension nationale et régionale.

 

Rating Standard & Poor’s : meilleure notation du secteur bancaire marocain et maghrébin

Dans son rapport publié le 25 novembre 2014, l’agence de notation Standard & Poor’s a confirmé le rating «BB+/B» du Groupe Banque Centrale Populaire avec des perspectives stables. Cette note traduit la confiance de l’organisme de rating vis-à-vis du Groupe. Une confiance confirmée compte tenu de ses performances commerciales et financières de premier plan et de la solidité de son business model.

A travers ce rating, Standard & Poor’s consacre le rôle joué par le Groupe, sa position commerciale dominante au Maroc, sa gestion et sa stratégie relativement conservatrices, ainsi que son profil de financement et de liquidité adéquat.

En outre, le Groupe BCP bénéficie d’une forte flexibilité financière, grâce au Fonds de Soutien alimenté par la BCP et les Banques Populaires Régionales en vue de garantir leur solvabilité, note le rapport de l’organisme de rating, qualifiant d’adéquate la position du Groupe en matière de risque.

Performance de l’action BCP & dividende

 Le cours de l’action BCP a atteint 237 DH au 04/03/2015, en appréciation de 22,5% par rapport à fin 2013, surperformant ainsi l’ensemble du marché (MASI : +15%) et les titres bancaires (Indice des banques : +19%), signe d’une confiance sans cesse réitérée par les investisseurs.

La Banque Centrale Populaire poursuivra sa politique de distribution conciliant rémunération de l’actionnariat et renforcement de l’assise financière. C’est ainsi que le Conseil d’Administration de la BCP proposera, à l’Assemblée Générale, le versement d’un dividende de 5,25 DH par action, en augmentation de 10,5%.

Toute l'acualité